bandeau FOBC
 

 

 
Accueil
Historique

La revue

Librairie

Actions

Partenaires

Contact
Adhérez !
Articles
Tribune

 

 

Corse Fruits Oubliés Cévennes

La revue Fruits Oubliés officielle éditée par Fruits Oubliés et Biodiversité en Cévennes a besoin de votre soutien !

Bienvenue à ceux qui veulent nous aider à renouveler l'esprit de la pomologie (étude des fruits) et à faire de cette revue un vrai outil pour le transfert des savoirs et savoirs-faire autour des plantes alimentaires et à usages.

Fort de son expérience et de son réseau d'acteurs locaux passionnés,
l'équipe rédactionnelle vous promet un vrai support de vulgarisation de l'agriculture vivrière autonome, respectueuse de la planète et des espèces vivantes qui y habitent.

 

Les articles et dossiers se veulent simples à comprendre et nous voulons qu'à leur lecture,
vous puissiez faire le tour de la culture du végétal traité
, de la semence à l'assiette,
sans en oublier les aspects nutrionnels, sanitaires, historiques, économiques ou politiques...

La biodiversité végétale n'a pas encore fini de faire parler d'elle,
nous n'en somme qu'un modeste mais pugnace porte-voix

Cette revue est éditée depuis 1995 par des amateurs ou professionnnels, engagés autour d'une réflexion pour une transition agro-économique respectueuse de l'Homme et de l'environnement...

La ligne éditoriale est indéfectiblement militante et nos rédacteurs sont totalement bénévoles...

La revue Fruits oubliés existe depuis plus de 20 ans. elle est reconnu pour la qualité de son contenu et l'implication militante de ses rédacteurs/fondateurs.

Fruits Oubliés Hors-série n°1

Mais comme comme tout média indépendant elle est fragile et fait parfois objet d'attention malveillante.

Elle a d'ailleurs été victime, fin 2016, d'une tentative de piratage et une contre façon (portant le même nom, mais à une autre adresse et rédigée par des anciens partenaires indélicats) tente de tromper les lecteurs... Une action judiciaire est d'ailleurs en cours...

La revue "Fruits Oubliés" publiée à St jean du Gard, animée par ses fondateurs, existe toujours, mais elle est repartie sans moyen autre que le soutien de ses lecteurs et le dévouement de ses rédacteurs/trices bénévoles....

Pour survivre et agir, cette revue a besoin de votre aide, en vous abonnant, ou offrir un abonnement, en la diffusant, en faisant un don (avec possibilité de déduction fiscale)

! Pour t'abonner clique ici !

Pour nous rencontrer,
vous trouverez un stand de "Fruits Oubliés"
chaque année aux :

 

aux "Journées de l'arbre de la plantes et du fruits" à St jean du Gard (30) le dernier week-end de novembre...

http://www.dimanchesverts.org/

à la "Fête de l'arbre" Le premier dimanche de décembre à Carcassonne (11)

http://arbresetpaysages11.fr/actions/fete/

Toute l’équipe de Fruits Oubliés et Biodiversité en Cévennes.

 

Tarifs abonnement :

France

  • abonnement de soutien (4 n°) : 50 €
  • abonnement normal (4 n°) : 25 €
  • 4 n° + 1 Hors-série : 32 €

Étranger

  • abonnement de soutien (4 n°) : 50 €
  • abonnement normal (4 n°) : 30 €
  • 4 n° + 1 Hors-série : 37 €

paiement paypal

paiement par chèque

paiement par virement

S'abonner

Acheter les anciennes revues au numéro

 

Acheter la revue
au numéro
ou s'abonner
en téléchargeant
le bon de commande

 


Télécharger
le RIB
de Fruits Oubliés et Biodiversité en Cévennes

La bonne idée cadeau ? Offrez un abonnement en cadeau à un ami

Bon de commande
à imprimer

:):):)

 

 


n°74

La tomate en folie et l'arbre nourricier

Un nouveau numéro de 48 pages,
pour faire le tour de l'un des fruit-légume les plus consommés sur la planète,
Ce dossier de 25 pages sur la botanique potagère de la tomate co-écrit par trois experts...
en pleine crise sanitaire de l'agriculture industrielle dû à un nouveau virus tombe à pic pour comprendre encore mieux les enjeux de la biodiversité alimentaire.
Et bien sur vous trouverez dans cette revue divers articles sur les arbres nourriciers, d'ici et d'ailleurs...
Donc pour cette nouvelle année 2020,
on commence par vous souhaiter une bonne lecture !!!

Merci de nous soutenir en vous abonnant et/ou en nous faisant connaitre...

L'équipe de Fruits Oubliés et Biodiversité en Cévennes

Au menu :

Point de vue
Permaculture ? 1
Botanique potagère
Etat des lieux de la tomate 5
Botanique potagère
L’hybridation de la tomate
en question 14
Botanique potagère
La culture de la tomate 17
Botanique potagère
La tomate dans la cuisine 21
Botanique potagère
Que contient la tomate ? 24
Botanique potagère
Festival de la tomate
de clapier 26
Botanique potagère
Quelques variétés
de tomates à découvrir 28
Botanique potagère
Les agroforesteries
des paysans du monde 30
Savoir Occitan
Les arbres symboles 34
Bona fama
Le laurier 38
Fiches fruitières
Aronia Mitschurini ‘Amit’, Patates douces ‘Naruto kintoki’ et ‘Envy’, Grenadier ‘Asmar’, Tamarillo

 

Et l'édito :

 Agribashing !

Notre revue et son équipe rédactionnelle sont d’actifs défenseurs et acteurs d’une agriculture nourricière, patrimoniale et sobre et nos pratiques jardinières tentent de se conformer à ces objectifs.
Par cohérence et nécessité nous dénonçons les dérives et la dangerosité du modèle agricole industriel qui ruine les sols et la biodiversié et empoisonne les paysans, les usagers et les générations futures.
Nous dénigrons donc une agriculture, certes dominante dans notre société, mais qui détruit l’avenir du vivant : nous pratiquons donc l’Agribashing .
Serons-nous donc bientôt la cible de la nouvelle cellule de la gendarmerie « Deméter » qui comme l’écrit le ministre de l’intérieur, M.Castaner entend s’attaquer aux « actions de nature idéologique, qu’il s’agisse de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole ou d’actions dures ayant des répercussions matérielles ou physiques ».

Nous argumentons, nous critiquons, nous agissons contre cette agriculture mortifère, mais nous savons que pour être entendu et que changent les choses il faut parfois des actions de désobéissance ; une contestation physique en quelque sorte !
Veut-on criminaliser la résistance aux empoisonneurs, aux destructeurs, afin de renforcer leur emprise sur notre quotidien ?

Nous avons signé l’appel des Coquelicots pour l’interdiction des pesticides, mais sans doute faudra-t-il être plus réactif pour arriver à une ruralité durable.
Nous rendons hommage dans cette page à un ami de longue date, lecteur fidèle, qui fut faucheur volontaire d’OGM, et résistant paysan à l’agriculture productiviste.
Son exemple nous tiendra lieu de boussole !

Christian Sunt
Directeur de publication

Commandez
la dernière parution,
Hors-série 2019

Revue
Fruits Oubliés

Hors-Série n°2
Spécial Corse

 

 

 

 

 

Hors-Série n°2 Spécial Corse

Corse d'abondance !

Et voici un Hors-Série spécial Corse, numéro double de 68 pages, pour découvrir cette île de beauté sous un nouveau jour, éclairée par les acteurs locaux, pionniers dans la lutte pour une Corse solidaire et diverse.
En parcourant ce numéro, vous découvrirez à travers les nombreux témoignages qu'une autre Corse est possible, riche des savoir-faire du passé et prête pour un futur dans l'abondance de la biodiversité.

Merci de nous soutenir en vous abonnant et/ou en nous faisant connaitre...

L'équipe de Fruits Oubliés et Biodiversité en Cévennes

 

:)

Au menu :

Avant-propos
Corsica e biodiversita !
Initiative territoriale
A Fiera di a Castagna
Territoires
Le maquis, ses (r)évolutions
Apiculture
Le maquis à la bouche
Avenir
Une autre Corse est possible !
Portrait
Cap vert
Rencontre
Occupe-toi de tes oignons,
La Cunfraterna di a Serra
Portrait
Francesca Desideri,
Amore piattu
et soupe aux herbes
Filière locale
La nouvelle vie de l’oignon
du cap Corse
Filière locale
Aventures et mésaventures
de l’olivier en Corse
Initiative éco-citoyenne
Le verger oublié
Filière locale
La châtaigne, ses hauts,
ses bas...
Initiative éco-citoyenne
Avapessa,
le jardin corbeille de fruits
Filière locale
Les jardins de Cédrats
du Cap Corse
Initiative éco-citoyenne
Collectif Granagora
Transmission
Profession confiturière
Initiative éco-citoyenne
A Granella
Initiative éco-citoyenne
Association les jardins d’Aghione
Témoignage
L’allumé de l’alambic
Fiches fruitières
Bigaradier, Citrus aurantium
et Cédratier Citrus medica

 

Et l'édito :

Faire vivre la diversité !

Le projet éditorial de ce numéro est ambitieux : faire connaître la biodiversité d’un territoire aussi étendue et dotée d’un longue histoire comme la Corse, en y associant les acteurs de terrain aussi diversifiés que des associatifs, paysans, artisans, chercheurs et techniciens.

La Corse , île méditerranéenne montagneuse, possède une grande diversité d’écosystèmes depuis le bord de mer, la zone de l’oranger dans le maquis, puis les collines de la zone de l’olivier, pour arriver au massif montagneux de l’arbre à pain, le châtaignier. Ces différents biotopes accueillent de multiples et différentes plantes à usage pour satisfaire l’autonomie alimentaire d’une population insulaire recevant néanmoins des apports réguliers des différentes régions à proximité (Toscane, Provence, Sardaigne...)

Bref le peuple Corse bénéficie d’une Corne d’abondance, de longue tradition historique, qui se traduit par une culture gastronomique spécifique, c’est de cela que notre ambitieux projet veut rendre compte.

Nous vous proposons donc un numéro double de notre Revue pour cette première partie, et nous avons pris la décision d’une seconde partie à paraître en 2020 qui complétera notre propos et permettra l’expression d’autres contributeurs/rédacteurs du territoire que nous n’avons pas oubliés mais qui ont besoin de la place nécessaire à la valorisation de leur expression.

Une belle aventure que nous poursuivrons donc avec tous les acteurs de la biodiversité cultivée en Corse.

Grand merci à tous et à Ruth Stégassy et Jean Pierre Bolognini qui ont coordonné cet ouvrage.

Christian Sunt
Directeur de publication

Commandez
la dernière parution,
Hors-série 2019

Revue
Fruits Oubliés

Hors-Série n°2
Spécial Corse

Corse spécial hors série

 

 

 

 

 

n°73 La revue Fruits Oubliés n°73

Et voici une revue avec encore des dossiers inédit dans la bibliographie francophone :

Les groseillers à maquereau : cette espèce rustique, de production abondante et avec un large éventail de saveur, passant du doux à l'acide, est si peu connue du grand public que cela méritait de revoir son dossier.
Merci aux pépinières Ribanjou, spécialiste des petits fruits de nous avoir aidé à réaliser ce dossier pomologique et de nous avoir concocter une petite liste de variétés à ne pas rater pour ses haies fruitières... Et en bonus quelques recettes rares pour les transformer en compote, eau de groseille, vin et champagnes...

Douce patate ? En un peu plus de 10 pages vous saurez tout sur la patate douce ! Dominique Per de la SCEA "le bon plant" nous donne tout son savoir faire. Et quel savoir ! De la bouture à la récolte et des recettes inédites pour faire, entre autre, une farine et un pain de ce tubercule tout nouveau dans nos assiettes, mais qui a déjà fait l'objet d'une sélection importante à travers le monde. Car c'est un légume qui peut pousser quasiment partout, de culture facile et abondante et même les feuilles peuvent se manger comme des épinards.
Bientôt dans vos jardins et balconnières en somme.

Et c'est maintenant acquis, vous pourrez découvrir un reportage sur un sujet très polémique, dénonçant encore un scandale agro-industriel international, d'extractivisme et d'exportation de la ressource première en agriculture : l'eau.
Ainsi vous découvrirez grace à nos partenariat avec les associations du Sud Maroc, comment la monoculture de la pastèque tigrée de Zagora peut devenir une arme de destruction massive des cultures traditionnelles locales, épuiser les ressources en eau jusqu'à provoquer des révoltes de la soif et favoriser l'accaparement des sols par les grosses multinationales... Très prisée surf les marchés européens et Russe, cette culture en expension participe à l'assèchement des nappes phréatiques de la vallée du Draâ (Sud Maroc). Un dossier complet pour la première fois publié dans un média français et donc en primeur pour les lecteurs de Fruits Oubliés.

Vous trouvrez aussi un excellent dossier technique sur les Micro-organismes Efficaces que Syvie Dupard de l'association le Filon Vert nous a concocté afin que vous puissiez comprendre et produire vous-même ces fameux micro-organismes. Bienheureux jardinier, vous aurez encore une toute nouvelle expérience à tenter pour rendre vos sols plus riches encore...

Et puis pour se faire du bien, un bonafama sur le cassis et le cassissier. Comme d'habitude Isabelle Munier-Marsollier, notre botaniste adorée, nous à fait la synthèse des connaissance en matière de vertu et bienfait de cette espèce connue depuis très longtemps pour ses usages thérapeuthiques...

Et on voilà y'a de quoi se régaler encore une fois. Vous voyez qu'on se moque pas de vous ! En tous les cas nous on est trop content d'avoir de nouveaux collaborateurs si riches en informations et qui multiplient cette somme de richesses en les offrant à tous.
Bon c'est vrai qu'on vous demande un peu de sous pour que cela puisse prendre une forme "papier", mais c'est quand même beau un livre, non ? C'est plus sympa à lire, à toucher ave les mains, à sentir, à carresser.
Et puis surtout, ça peut se consulter même en cas de panne réseau, si vous voyez ce qu'on veut dire :) ...
Et en vous abonnant, ou en abonnant un ami, ça ne représente qu'u peu plus de 6€ par numéro, c'est pas trop la mer à boire pour vous mais pour nous ça veut dire beaucoup... Alors ?

Merci de nous soutenir en vous abonnant et/ou en nous faisant connaitre...

L'équipe de Fruits Oubliés et Biodiversité en Cévennes

 

:)

En voici le sommaire :

Reportage
Le scandale de la monoculture de la pastèque de Zagora
Technique
Les micro-organismes Efficaces
Découverte
Les fabuleux secrets de la patate douce
Pomologie
Qui connaît les groseilliers à maquereau
Qualités nutritionnelles et recettes
des groseilles à maquereau
Les remède de bona fama
Le cassis
Lu pour vous 
Fiches fruitières

Groseille ‘grosse verte longue‘ et Groseille ‘couleur de chair’

Et l'édito :

Face à l’effondrement, encore et encore !

A chaque numéro de votre Revue, la communauté scientifique, les associations, nous informent de nouvelles catastrophes environnementales en cours ou à venir.
Cet été est particulièrement chargé en mauvaises nouvelles : pénurie d’eau pour 25 % des habitants de notre planète ; l’agriculture industrielle, grande consommatrice, est la seule activité humaine en constante augmentation de sa consommation en eau. Vous lirez dans ce numéro un article sur la culture de la pastèque au Maroc, qui explique les dérives dangereuses de l’agriculture industrielle, productiviste et spéculative, et met en péril l’approvisionnement en eau pour des milliers de petits paysans du sud-Maroc.
Les scientifiques ont rendu jeudi 8 août un rapport sur l’usage des terres et la crise climatique. L’agriculture et l’élevage dégradent les sols et comptent pour un tiers des émissions de gaz à effet de serre. Ces émissions augmentent la température moyenne qui à son tour dégrade les sols. Il est urgent d’agir, selon le Giec, notamment sur nos habitudes alimentaires ( source Médiapart )
Aux États-Unis, les insectes décimés par des pesticides toujours plus toxiques (40 % des populations auraient disparus avec également les oiseaux et petits vertébrés consommateurs de ces insectes (et empoisonnés à leur tour !) -(source National géographic). Il en est naturellement de même en France !
Que faire pour que cela cesse?

Sans doute continuer notre travail à trois niveaux :
1/ informer des dérives du modèle technologique agricole ; un exemple ; dans un article récent d’une revue agricole , des recherches sont annoncées sur le retour de la culture du pistachier en France , mais en irrigation pour augmenter les rendements alors que la pistache est une culture traditionnelle des zones arides.
De même il faut renoncer à l’agriculture bio sous serre chauffée (à l’énergie fossile), dans le but unique de concurrencer sur le marché des primeurs ,les paysans du sud.
2/ informer sur les résistances et lutte dans le monde rural

3/ présenter les alternatives agricoles et scientifique qui nous permettront d’enrayer la machine à détruire la biodiversité et les populations rurales... et maintenir une alimentation sobre, saine, diversifiée et accessible à tous.
C’est ainsi que nous voyons l’avenir de votre revue, militante, indépendante, financée par ces lecteurs, sans attendre les subventions des pouvoirs publics, car il y a urgence à agir.
Il y a 2 ans que nous tentons de redonner ce souffle à « Fruits Oubliés » face à une tentative d’étouffement de la part d’individus, sans doute moins radicaux dans leur conviction et qui, pour certains, ont reçu récompense de leur malversation (médaillé du mérite agricole !!!)
Grâce à vous, nous maintiendrons cet état d’urgence pour la sauvegarde de la biodiversité !

Christian Sunt
Directeur de publication

Commandez
la dernière parution,
d'été 2019

Revue
Fruits Oubliés

N°73
Spécial Patates douces, groseillier à maquereau, etc.
40 pages - 7 € au numéro

revue fruits oubliés n°73

PAstèque de Zagora

patate douce

patate douce

GAM

 

 

n°72 La revue Fruits Oubliés n°72

La Revue "Fruits Oubliés " n°72 encore éditée par les fondateurs enquiquineurs repart à la charge avec des dossiers fabuleux jamais édités jusqu'à présent...

Tout en Jaune ? On a osé... Spéciale Bananes à fruits frais, sucrés et mûrs qui viendrait en France. Quoi ? Et oui ! En France ! Pas partout c'est vrai, mais en pleine terre. La fin de l'esclavages des populations à travers la monoculture bananière chimique et intensive qui n'enrichie que les Békés et autres conglomérats d'anciens colonisateurs esclavagistes pour fournir la table de nos jeunes têtes blondes ? C'est possible ? Et bien peut-être... grace à Julien, pépinièriste en Bretagne, qui nous promet pur nos jardins des futurs bananasplits éthiques et bios !

Et puis que dire des autres dossiers, tellement ils sont biens...

Faire son oseille, ça c'est une valeur sure (qui a un gout acide) !. Jean-Luc nous égratigne notre ventre phylosophiquement mou en nous offrant la méthode et son savoir en matière d'oseille. Ce légume-feuille dont on parle peu...

Faire du blé, ou le blé dans tous ses états... à l'ancienne avec le boulot de Ruth et Bolo sur les anciennes variétés et sélections de céréales et une visite occitane de la culture des céréales en Cévennes Occitane pré industrielle...

Et puis pour se faire du bien, un dossier sur le ramassage des plantes médicinales et leur stockage en vue de bonne tisanes soignantes ; et un bona fama sur les vertus et bienfaits de l'aubépine dans l'usage commun des petits singes cueilleurs que nous sommes...

Et bien évidemment, pour la tête, une réflexion de Nicolas sur l'avenir de notre actuel mode de production agricole ?

Bref, bonne lecture...

Merci de nous soutenir en vous abonnant et/ou en nous faisant connaitre...

L'équipe de Fruits Oubliés et Biodiversité en Cévennes !!!

:)

En voici le sommaire :

Renouvellement ou développement ? Notre modèle de société mondiale va droit à la techno-décharge à ciel ouvert et au basculement climatique. Réflexions sur le pourquoi et sur le quoi faire ?
L'oseille une valeur sure : un dossier complet pour apprivoiser dans nos jardins ce légume feuille oublié de nos assiettes...
Adoptez un bananier : le cadeau de 2019 ! la première publication tout public sur la culture du bananier à fruit en zone tempérée (chez nous quoi :) !!! ) incroyable ! Une sélection de variété à fruit doux, sucrée à manger frais et cru. Véridique ! Avec un système de protection bien sur, et dans des conditions très spéciales. Mais en pleine terre...
Blé de pays et autres céréales à paille : une synthèse, si cela est possible de leur ouvrage récemment publié (blés de pays et autres céréales à paille). Ruth et Bolo nous parlent des blés anciens et de leur réhabilitation dans nos champs...
Lo blat : un petit tour de culture Occitane autour du blé, des outils utilisés auparavant en Cévennes et de la culture de la production de céréale en zone de moyenne montagne Il y a quelques décennie avant le pétrole :)...
Récolter vos plantes médicinales : les conseils de Moutsie pour, comme le titre l'indique, cueillir et conserver la petite pharmacie naturelle libre service qui pousse autour de nous...
L'aubépine : Isa nous fait un bona fama sur les bienfaits et usages de ce fruit sauvage...
Fiches pomologiques : la figue banane (ficus carica) et la banane 'dwarf cavendish' (Musa).

Et l'édito :

De la complexité du monde

Il y a 25 ans, une petite poignée d’activistes de la diversité fruitière, afin de partager leurs connaissances et d’explorer d’autres pistes pour une agriculture patrimoniale, décidait d’éditer une Revue (celle que vous avez entre les mains !)
L’édition papier était l’un des moyens les plus économiques pour échanger des savoirs et reste aujourd’hui encore un utile support de référence. Mais ne nous y trompons pas, nos moyens sont trop faibles face à une économie (et une agriculture) prédatrice qui broient la diversité, détruit les écosystèmes, saccage les terres et les milieux naturels. C’est pour cela que nous devons être plus tenace dans nos engagements militants, créer des rapports de force, en nous associant à d’autres, pour tenter de bloquer la machine à tuer et faire connaître les expérimentations en rupture avec les modèles dominants . Bref agir face à l’effondrement qui vient !
Certains par hypocrisie ou lâcheté nous trouveront excessifs, véhéments et parfois brouillons, mais l’urgence nous impose de ne pas nous taire et surtout de diffuser la parole de ceux/celles qui sont les acteurs des changements en cours et à venir, des professionnels parfois, mais surtout des passionnés qui tentent de construire un avenir possible.
Pour cela il nous faut retrouver, acquérir, vulgariser, diffuser les connaissances anciennes, les savoirs traditionnels et en découvrir de nouveaux. Notre revue est ce relais entre les connaissances (les sciences) et les expérimentations qui permettent d’en améliorer les contenus.
Les rédacteurs, permanents ou occasionnels, sont des passeurs d’idées mais aussi d’actions pour que tous, nous retrouvions l’autonomie nécessaire à une gestion équilibrée de l’écosystème dans lequel nous vivons.
Nous renouons ainsi avec les principes émancipateurs de l’éducation populaire, en constituant un centre de documentation évolutif, géré par ceux là même qui vivent dans une ruralité d’où pourront émerger les solutions à la grave crise sociale et culturelle que nous traversons.
Nous avons refusé l’illusion de la professionnalisation, de la rigueur technocratique et du mercantilisme que certains voulaient imposer à la ligne éditoriale de notre revue, pour continuer à en faire un lieu d’échange et de recherche. Vous en êtes les acteurs potentiels, faites nous partager vos espoirs.
Le Comité de rédaction de la Revue a décidé d’élargir notre projet éditorial à d’autres outils pour faciliter le dialogue et la transmission, vous en découvrirez quelques uns au fil des numéros et sur notre site internet. N’hésitez pas à être force de proposition.


Christian Sunt
Directeur de publication

Commandez
la dernière parution,
de printemps 2019

Revue
Fruits Oubliés

N°72
Spécial Bananier, oseilles et blé de pays, etc.
40 pages - 7 €

revue fruits oubliés n°72 Bananes Oseille Céréale Aubépine

 

 

n°71 La revue Fruits Oubliés n°71

La Revue "Fruits Oubliés " n°71 éditée par l'équipe fondatrice sort son numéro de décembre. Sous titrée "plantes, usages, territoires, biodiversité" sa ligne éditoriale s'est élargit à l'ensemble des plantes à usage du bassin méditerranéen...

Ce numéro refait le point sur une espèce fruitière délaissée : le mûrier (du genre morus) et publie aussi un dossier de 10 pages sur les poivrons et piments qui ravira les lecteurs qui découvriront une espèce incroyablement diversifiées tant en couleurs, qu'en forme et saveurs....

En voici le sommaire :

L’accaparement des terres : analyse dun phénomène qui s'amplifie et qui jette à la rue des milliers de paysans sur la planète.
Histoires des piments et poivrons : un dossier complet pour mieux comprendre cette espèce qui mérite l'intéret de tous les jardiniers tant au niveau de la diversité des cultivars que des saveurs...
Nous voulons des coquelicots : Fruiits Oubliés et Biodiversité en Cévennes soutien l'appel antipesticide !!!
Mieux connaître le Mûrier : 18 pages sur les dernières connaissances botaniques à propos des espèces et variétés fruitières les plus méritantes du genre Morus.
Les usages du Mûrier : en frais, transformé ou séché, le fruit du mûrier est tout à fait valorisable. Et c'est sans parler des usages fourragés, en menuiserie ou médicinaux...
L’occitan nous parle du d’amoriér : les traces de la culture du mûrier dans la culture occitane.
Rainwater Harvesting : découverte d'une aproche pratique concernant une gestion écoresponsable de l'eau de pluie, ou comment l'Homme peut s'introduire sereinement dans le cycle de l'eau...
Les anthocyanosides des petits fruits : un bona fama qui nous éclaire encore sur les bienfaits nutritionnelles de nos fruits et légumes...
Fiches pomologiques : le mûrier blanc (Morus alba) et le mûrier noir (Morus nigra).

Et l'édito :

Et nous voilà repartis !

Après les difficultés de repartir à zéro, on est finalement très content des évolutions forcées de notre revue : une équipe rédactionnelle renforcée et solidaire, des thèmes plus variés et le retour à un militantisme affiché et assumé...
Voilà de quoi se sentir bien et plein d’enthousiasme pour ce nouveau cycle. Un peu comme si on avait perdu une mue... Mais sans changer fondamentalement de corps...

Car nous restons convaincus qu’on ne peut pas défendre réellement la biodiversité en diluant agriculture productiviste et paysanne, comme nombreux prétendent encore le faire...
Parce que l’une est antagoniste avec les lois de la nature, cherchant toujours plus à dominer la vie, quitte à la rendre plus faible, sujette aux maladies afin de la mettre en esclavage à travers une batterie de traitement et produits de synthèse ; l’autre en use simplement, avec osmose, écologie et bon sens. Comment croire que ces objectifs et manière de concevoir les choses peuvent cohabiter ?

Bref, vous trouverez donc dans ce nouveau numéro un dossier sur le mûrier que nous avons repris des précédent dossiers en y mettant à jour les nouvelles connaissances.
Un dossier sur les poivrons et piments, puisqu’à présent la ligne éditoriale est ouverte à toute la diversité végétale.
Un bona fama sur les fruits colorés et leur bienfaits grâce aux merveilleux anthocyanosides.
Mais aussi des articles plus «politiques», qui traitent de l’accaparement des sols par les puissants aux dépens des humains les plus faibles, de la lutte contre les pesticides et autres poisons inlassablement répandus dans notre habitat et un très bon article sur une gestion intelligente de l’eau de pluie, afin de préserver cette ressource essentielle et d’en optimiser la répartition pour une meilleure coopération entre l’Homme et le Végétal.

Que du bonheur quoi !!!
Alors reprenons un peu le sens de notre action associative et retournons coeur vaillant à l’ouvrage. Pour que cette Revue continue a être un véritable outil d’éducation populaire pour la promotion de pratiques agricoles conscientes des enjeux du futur...

Toute l’équipe de Fruits Oubliés et Biodiversité en Cévennes.

Commandez
la dernière parution,
d'hiver 2018

Revue
Fruits Oubliés

N°71
Spécial Mûrier, Piments et poivrons, etc.
40 pages - 7 €

revue fruits oubliés n°71

 

 

n°70 - La nouvelle formule de la Revue
est (enfin) arrivée !

La nouvelle formule de la Revue "Fruits Oubliés " éditée par l'équipe fondatrice est sortie cet automne. Sous titrée "plantes, usages, territoires, biodiversité" sa ligne éditoriale s'élargit à l'ensemble des plantes à usage du bassin méditerranéen, vaste ambition qui gardera les fruits au cœur du projet. Le comité de rédaction s'élargira donc à d'autres acteurs de la biodiversité cultivée et fera toujours intervenir chercheurs et conservateurs  ou diffuseurs de nos patrimoines locaux.

Ce numéro exceptionnel fait le point sur l'origine des agrumes, avec Franck Curk qui a dirigé une  recherche internationale,qui fut publié dans la revue de référence "Nature"; Jean luc Daneyrolles du "potager d'un curieux" inaugure une rubrique sur la diversité des potagères et comment la conserver..... et bien sur les reportages et rubriques habituelles de nos rédacteurs permanents et occasionnelles.

En voici le sommaire :

André Martre et l’olivier : portrait d'un passionné spécialiste reconnu en multiplication et identification des oliviers.
Multiplier l’olivier : un tutoriel technique pour bouturer les oliviers.
100% Cévennes : une marque pour les produits transformés des petits producteurs cévenols.
L’année des Laitues : un dossier complet sur les laitues.
Todoli Citrus Fundacio : une fondation pour la conservation et l'étude des agrumes.
L’évolution des agrumes revisitée : les nouvelles connaissances à propos de l'évolution génétique des agrumes.
Agrumes et diversité : un dossier qui fait le tour de la plupart des espèces d'agrumes mondiales.
Le chêne à gland doux : un reportage sur nos recherches à propos des chênes à glands comestibles.
Préparer les glands astringeants : une méthode pour consommer les  glands de nos chênes astringeants.
La noisette : un bonafama qui fait le point sur les vertus médicinales et nutritives de la noisette.
Fiches pomologiques : sur le Citron du Nord ; le tableau généalogique du genre Citrus

Ce numéro 70 est un tournant pour notre Revue à bien des égards !!!!

C’est d’abord, après l’essai réussi du Hors Série sur le Conflent (Catalogne nord), une revue qui parlera désormais de l’ensemble de la biodiversité cultivée et plus uniquement des fruits. Et cela en lien et avec la participation active des acteurs qui maintiennent, cultivent et diffusent cette diversité de notre patrimoine paysan et jardinier.

Nous resterons pour l’essentiel dans l’espace Méditerranéen, car c’est celui de notre culture agricole et alimentaire, et nous saurons le faire au-delà des limites nationales étroites, en lien avec le Sud et le Nord de notre Mer commune, et les humains qui y vivent ... 

Donc une Revue de terrain, diversifiée, ouverte et toujours militante pour une agriculture paysanne, nourricière, respectueuse des écosystèmes.

C’est en grande partie la crise interne dans le réseau des associations « fruits oubliés » qui nous conduit à rappeler nos fondamentaux tout en nous ouvrant encore plus vers les acteurs de la biodiversité.

En effet, un petit noyau « moderniste », a voulu nous « professionnaliser », c’est à dire en fait restreindre nos propos, nos critiques du modèle agricole dominant, nous « professionnaliser » pour ainsi nous réduire à un unique rédacteur rémunéré, dirigé par un rédacteur en chef sachant réécrire les propos trop radicaux des derniers bénévoles. Bref une revue marchande de plus !

Mais le comité de rédaction des fondateurs de la Revue, n’a pas voulu de cette dérive commerciale et autoritaire.

Nous sommes donc sur que vous retrouverez avec plaisir ce nouveau n°70 de la revue originale, toujours réalisée par le travail bénévole et participatif de nos rédacteurs et sous la direction de notre directeur de publication.

Nous repartons de zéro, et nous referons vivre une Revue plus riche, plus belle, plus pertinente ! Grâce à vous... Grâce à nous tous...

Toute l’équipe de Fruits Oubliés et Biodiversité en Cévennes.

Commandez
la dernière parution,
d'automne 2018

Revue
Fruits Oubliés

N°70
De l'origine des agrumes
40 pages - 7 €

 

 


La Revue « Fruits Oubliés » fut créée en 1995 par l’Association « Fruits Oubliés en Cévennes » pour faire connaître et valoriser le patrimoine fruitier et ses usages. Ce combat est nécessaire pour maintenir une agriculture paysanne patrimoniale et une alimentation diversifiée de qualité. En agissant ainsi nous participons à la conservation et à l’élaboration des diversités culturelles (les pratiques alimentaires) propres à chacun de nos territoires.

L’équipe éditrice de la Revue, consciente des enjeux écologiques et humains, dus à la sur-exploitation de la nature et à la destruction des terres vivrières, estime qu’il nous faut accentuer notre action de préservation de la biodiversité cultivée et de pratiques agricoles et alimentaires durables et sobres (sans intrant fossile).
Nous avons donc décidé d’élargir notre champ éditorial à d’autres espèces cultivées que les fruits, d’ouvrir notre équipe éditoriale à d’autres acteurs de la biodiversité, d’agrandir notre projet éditorial à d’autres publications (Hors-série thématique, livrets pratiques, collection Jeunesse, exposition, films)

Dans la Revue trimestrielle vous continuerez à retrouver des dossiers variétaux et des fiches descriptives, des portraits d’acteurs de terrain ou associatifs, des conseils en nutrition et usages médicinaux, de l’histoire des plantes et leurs usages, des pratiques agricoles traditionnelles, Et bien sûr tout cela en France, en Europe, dans le bassin Méditerranéen, et les pays Tropicaux...

La Revue « Fruits Oubliés » est une revue associative d’éducation populaire, écrite et dirigée par des bénévoles. Pour continuer à l’éditer et à la diffuser nous avons besoin de votre soutien.
En vous abonnant, en faisant un don, en la diffusant, vous devenez un lecteur-acteur du devenir de ce projet éditorial encore trop fragile...

L’équipe de Fruits Oubliés
en Cévennes

Commandez
le hors série 2017

Revue
Fruits Oubliés

N° hors-série
spécial Pyrénées catalanes
64 pages - 10 €

Fruits Oubliés Hors-série n°1


Pour un paiement par Carte Bancaire ou compte Paypal (ultra sécurisé !) :


 

Tarifs abonnement :

France

  • ab. soutien (4 n°) : 50 €
  • ab. normal (4 n°) : 25 €
  • 4 n° + 1 Hors-série : 32 €
  • Adhésion : 10 €

Étranger

  • ab. soutien (4 n°) : 50 €
  • ab. normal (4 n°) : 30 €
  • 4 n° + 1 Hors-série : 37 €
  • Adhésion : 10 €

Attention :

lors du paiement par Paypal, n'oubliez pas de préciser l'adresse de facturation et d'envoi de votre revue...

Pour simplifier notre comptabilité et permettre un abonnement en ligne ultra-sécurisé (Base de donnée et fichier abonnés protégés sur un serveur indépendant) nous passons par la librairie d'ADEROC, site de vente d'ouvrages spécialisés en écologie.

Pour avoir accès à la page d'abonnement de la revue Fruits Oubliés, cliquez sur le lien ou l'image ci-dessous :

Abonnement

Fruits Oubliés Hors-série n°1


Par chèque :


Télécharger et imprimer

le bulletin d'abonnement en ligne (.pdf)

bulletin d'abonnement papier

et le renvoyer accompagné d'un chèque au nom de

Fruits Oubliés et Biodiversité en Cévennes

BP 08 30270 St jean du Gard,


Pour + d'infos ou prendre contact vous pouvez nous contacter par mail sur contact@fruitsoublies.com

a
 
Accueil
Historique

La revue

Librairie

Actions

Partenaires

Contact
Adhérez !
Articles
Tribune

 

 

Une association d'acteurs de terrain qui militent en synergie avec plusieurs structures associatives indépendantes...

Fruits Oubliés Cévennes est une réunion de passionnés et d'acteurs de terrain dans le domaine de la pomologie, de l'arboriculture et plus largement dans l'agrobiologie militante et des semences libres.

Fondateurs de la revue Fruits Oubliés, notre association a soutenu et accompagné depuis 30 ans la création de nombreuses structures.

30 ans de travail de terrain et de luttes militantes en Cévennes !